• Mes Dériveurs

     

     

    J'ai commencé le dériveur en 1962 en école de voile à TOURS, les Dauphins. C’était  sur des  mousses, il y avait 3 mousses Blondeau à l'école de voile. Ils étaient construits à côté de Tours. L’école de voile fonctionnait qu’avec des bateaux  de propriétaires. Plus tard, elle achètera des Fennec.

    Vous allez donc trouver les dériveurs sur lesquels j'ai usé mes fond de culottes de rappel....

    • Le mousse
    • Le 420
    • Le 5O5
    • La Yole OK
    • L'Europe
    • Le Fireball
    • le Finn
    • Le Canoë International 10 m²
    • Le Flyng Dutchman

    A cela on peut y rajouter des petits Quillards de sport

    • l'Open 5.70
    • Le Soling
  •  

    Mes belles navigations

    Architecte Eugène CORNU

    Surface de voile 8,30 m²
    Grande voile : 6,30 m²
    Foc : 2,00 m²
    Spinnaker avant 1962 4,5 m²
    Longueur : 3,90 m
    Largeur : 1,42 m
    Tirant d'eau avec dérive basse 0,96 m
    Tirant d'eau avec dérive haute : 0,22 m
    Poids : 85 kg

    Ici, c’est le mousse que j’ai rénové en 2001. C’est un mousse Sylvant. Voir la rénovation.

     

    Par contre, en 1962, mon père m’achètera un Mousse Blondeau en plastique. Il se nommera « NEMO » en hommage au héro de mon père. Il viendra grossir la flotte de l’école de voile des Dauphins. Je ferais avec mes premières armes de la régate.

     Mes bateaux

     

    Au total, j'ai eu 2 mousses


    votre commentaire
  •  

    Mes belles navigations

     Architecte Christian Maury
    constructeur de l'époque Lanavère

    Longeur 4,20 m
    Largeur 1,63
    Poids 98 kg

    Surface de voile 10,25 m²
    Spi 8,80 m²

     

     

     

    j'ai eu Cinq 420 jusqu’à ce que je passe sénior. J’ai vécu avec ces bateaux de grands moments de navigation et de satisfaction. Plusieurs places sur les podiums des championnats du Monde et d’Europe, tant en cadet, junior et même sénior. J’ai eu mon premier 420 en 1968 avec lequel j’ai fait mon premier championnat de France cette même année à Hyéres. J’ai terminé mes navigation en 420 à La Baule en 1976 lors du championnat national ou nous avons terminé 2ème ,1er junior.

    Au total, j'ai eu 5 420


    votre commentaire
  •  

    Mes belles navigations

    Mes belles navigations

    Architect Jhon Westell
    Constructeur de l'époque Parker (Angleterre), Morin, Lanavère

    Longueur HT 5,05 m
    Largeur 1,88 m
    Poids 127,400 kg

    GV 12,30 m²
    Foc 4,94 m²
    Spi 27 m²

    En 1971, je passe sénior, le FD est inabordable en prix pour pouvoir prétendre à disputer les championnats de France sénior. Mes parents et moi optons donc pour le 5O5.

     

    Le bateau sera un Lanavère neuf avec des voiles d’occasions.
    Avec ce bateaux nous participerons aux principales régates françaises dont le Championnat National et au championnat d'Europe à Copenhague au Dannemark

     

    Catamaran

    En tête lors de notre première régate à Paques à La Baule

    1973 et 1974 j’aurais deux 5O5 Parker neufs qui me permettront de faire de très bons résultats à tous les niveaux (20ème au championnat de Grande Bretagne sur 120 concurrents, premier au classement national des coureurs).

    1980, nostalgie du 5O5 et un peut plus de finances, je rachette un 5O5 neuf de chez Fountaine Pajot. Je vais naviguer un an avec.

    1983. Achat d'un rondar d'occasion

    2013. Un nouveau 5O5 ! Un rondar N° 7979

     

    Les 5O5

     

    2014. Le bateau est un peu vieux ! C'est vrai, il marche encore très bien, mais j'ai envie de jouer avec un bateau plus récent. J'achète donc un Duvoisin de 2006 N° FRa 8898  

     

    Les 5O5

    Au total, l'ai eu 6 5O5

     


    votre commentaire
  •  

    Portrait

     Longeur 4.93 m
    largeur 1.43 m
    Poids 80 kg

     

     Grande voile 10 m²
    Foc 3 m²

    Premier Fireball

     

    Papa n’est plus la pour me payer mes bateaux, le Cinquo coûte trop cher, j’opte donc pour le Fireball.
    J’avais déjà construit un fireball avec Philippe Néron.
    Mon premier bateau va être un bateau fabriqué chez Trott en Angleterre que je vais terminer, vernis et accastillage.
    Dès la première sortie, cela se solde par une victoire à la semaine de La Baule.

    J'aurais en tout 3 fireball en plus de celui que j'ai construit avec Philippe NERON

    Au total, j'ai eu 5 Fireballs


    votre commentaire
  • Yole OK

     

     Longueur : 4 mètres

     Largeur : 1,51 mètre

     Poids minimum de la coque accastillée sans la dérive : 72 kg

     Poids du bateau en ordre de marche : environ 95 kg.

     Voilure : 8,95 m2

     

    J'ai eu deux Yoles OK en 1975

    Une construction amateur faite à Eguzon et une de chez Héricksen

    Un bateau génial, le portant décoiffe. Technique comme je les aime.

    Dommage qu'a l'époque l'ambiance n'était pas au rendez-vous si non j'aurais continué....
    Depuis, j'ai côtoyé des Yolistes au cours de toutes mes compétitions, et cela semble avoir bien changé.

    Aujourd'hui (décembre 2014) je cherche une Yole pour me faire plaisir à naviguer dans mon club, voir dans ma région avec un bateau pas compliqué, et surtout qui est plus agréable que le laser !
    En effet, sortir mon 5O5 du garage avec lequel je fais de la compétition en ce moment pour 2 heures 1/2 de navigation le samedi après midi fait un peu juste !
    De plus mon équipière est un peut loin pour ses études, donc les week ends ou elle ne rentrera pas, je pourais régater en Yole.

     

    Yole OK

    Mon Hericksen en régate de Ligue au CVTouraine

    Noël 2014 ma troisième Yole OK
    Un bateau acheté en Angleterre 20 décembre:

    Je vais aller la chercher mis janvier2015

    Yole OK

    Au total, j'ai eu 3 Yole OK

    Juillet 2016 je vais acheter une Yole Icebraker.

    Elle a un meilleur passage au portant dans les vagues.

    Yole OK


    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique